Agent-e de maintenance bateaux de plaisance

Polyvalence est le maître mot de ce métier
Mission: 

L'agent.e de maintenance en marine de plaisance est polyvalent.e. Il.elle doit être capable d'assurer l'entretien et la maintenance des bateaux de plaisance, à voile et à moteur, et de dépanner rapidement les plaisancier.es. C'est le.la généraliste de l'entretien des bateaux, de la mécanique à l'accastillage, en passant par l'électricité ou la plomberie. Il faut être capable d'installer et de mettre en service des moteurs et leurs équipements et accessoires. Il faut aussi pouvoir manœuvrer et déplacer les bateaux et réaliser des opérations d'usinage de pièces. 

Formation: 
  • Formation :

Pas de formation spécifique, néanmoins, certains diplômes permettent d’accéder au métier :

- Diplôme de mécanicien.ne 750 kW
- CAP Réparation entretien des embarcations de plaisance
- Brevet d'études professionnelles Maritime (BEPM) Mécanicien.ne
- BAC pro Maintenance Nautique
- BAC pro Electronicien.ne Marine
- Titre professionnel Technicien.ne Aérostructure
- Brevet de Mécanicien.ne 750 kW,
- BTS Moteurs à combustion interne,
- Maintenicien.ne chef.fr de systèmes énergie propulsion (Ministère de la défense)
- CQP Agent.e de maintenance et de services des industries nautiques.

  • Passer un titre professionnel :

- Titre professionnel Mécanicien(ne) en outillage de précision,
- Titre professionnel Mécanicien(ne) réparateur(trice) en marine de plaisance,
- Titre professionnel Agent de maintenance en marine de plaisance,

Permis / agréments: 
  • Passer le permis :

Permis fluvial, côtier ou hauturier (vivement conseillé)

 

Lien / contacts: 

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité