Chargement et déchargement de charges lourdes.
Mission: 

L’appellation agent.e de manutention recouvre différents métiers : bagagiste, cariste, grutiste, tractiste avion, docker…Ce sont soit des agent.s de déplacements de charges, soit des conducteur.ices d’engins de levage. Une bonne condition physique s’impose.

Sous le nom de tractiste, dans les aéroports, à l’aide de palettes élévatrices, il.elle stocke, range et contrôle les marchandises et pièces aéronautiques. Mais il.elle ne se contente pas toujours de cette fonction de chargement. Il.elle assume aussi d’autres tâches : inventaire, suivi et échange de pièces…pour lesquelles il.elle doit maîtriser l’outil informatique.
Sous le nom de bagagiste, il.elle charge et décharge colis et valises des passager.es.
Sous le nom de cariste, il.elle travaille à quai, dans les entrepôts. Au volant d’une transpalette, il charge et décharge les camions. Il est responsable de l’entretien des chariots élévateurs.
Sous le nom de grutiste, sur un chantier ou dans un port, il.elle commande une grue et déplace des masses à des portées et des hauteurs variables. Gare au vertige !

Compétences nécessaires
 Rigueur, précision
 Respect des délais
 Goût pour le travail en équipe

CURSUS/FORMATIONS

Bien qu’aucune formation particulière ne soit exigée, il est plus facile d’évoluer pour un.e agent.e de manutention s’il.elle est au moins titulaire d’un CAP agent de magasinage, d’un BEP logistique et commercialisation, d’un bac pro logistique. Les caristes doivent posséder l’attestation de capacité professionnelle et les grutier.es sur porteurs doivent avoir passé avec succès le permis de conduire catégorie C.

EMPLOIS/DEBOUCHES

On trouve des agent.es de manutention dans les aérogares, les zones de fret, les zones portuaires, les chantiers, les entrepôts ou encore les usines. Les conditions de travail requièrent un bon état de santé : travail de nuit fréquent, horaires décalés, station debout prolongée…Par ailleurs, comme dans d’autres secteurs, le métier s’informatise à grande vitesse. Il faut pouvoir suivre.

Évolution professionnelle
Les agent.es de manutention peuvent devenir chef.fes d’équipe, chef.fes d’entrepôt, chef.fes magasiniers…

 

Formation: 

lesdifférentscaces.fr

Les CACES sont à recycler tous les 5 ans.

 

Permis / agréments: 

Passer un permis :

  • Permis C, permis E(C)

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité