Vous êtes ici

LE MOIS DE L'ESS

Catégorie: Actualités

Parler d’Economie Sociale et Solidaire,  c’est faire référence aux coopératives, mutuelles, associations, fondations...  et plus globalement, à toutes les entreprises qui s’engagent dans la création d’emplois et de richesses, consomment et entreprennent autrement, en plaçant l’humain et la coopération au centre de leurs pratiques. 

Sur le Pays de Grasse, ces entreprises représentent plus de 10% de l’emploi local.

A la pointe de l’innovation sociale, leur première préoccupation n’est pas de faire du profit mais d’apporter des réponses durables au mieux-être de tous sur notre territoire.

Elles fournissent des réponses nouvelles à des problématiques qui paraissaient jusque-là insolubles tant sur la gestion des déchets, que la lutte contre la fracture numérique, la consommation responsable, l'alimentation, l’insertion sociale et professionnelle, la mobilité, l’accompagnement au vieillissement…. Bref tout ce qui fait notre quotidien !

 

Durant tout le mois de novembre, comme partout en France, nous mettrons en lumière ces entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire qui bravent la morosité ambiante pour nous proposer d’agir ensemble pour un mieux vivre sur notre territoire.

 « « Demain » se vit aujourd’hui sur le pays de Grasse » !,  c’est par cette affirmation que la communauté d’agglomération du pays de Grasse lance pour la quatrième année consécutive son programme d’animation dans le cadre du Mois de l’Economie Sociale et Solidaire.

Des temps festifs pour s’inspirer, des parenthèses pédagogiques et ludiques à partager avec les enfants, des espaces de réflexion  et de co-construction….. pas moins de 12 évènements sur l’ensemble du pays de Grasse.

Et cette année encore, le Mois de l’ESS s’associera, sur trois évènements, à la Semaine Européenne de Réduction des Déchets pour proposer aux petits et grands d’agir ensemble pour produire encore moins de déchets sur notre territoire.  

Téléchargez le programme complet

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité