Conducteur-trice d'autobus ou d'autocar

Transport de voyageur.ses
Mission: 
  • Du scolaire au tourisme

Le transport collectif de personnes sur le réseau routier urbain ou interurbain est le coeur du métier. Mais il recouvre nombre d'activités différentes : transport scolaire (souvent à temps partiel), lignes régulières urbaines ou interurbaines, conduite de véhicules spécialisés ou d'autocars de (grand) tourisme.

  • Courtoisie et prudence

Dans tous les cas, courtoisie, bonne présentation et professionnalisme sont de rigueur. Le.la conducteur.ice assure en toute sécurité le transport des personnes. Mais pas seulement. Il s'git de les accueillir, les assister, les conseiller et de les informer, d'anticiper et gérer au mieux les incidents de parcours.

Formation: 
  • Formation :

CAP agent.e d'accueil et de conduite routière, transport de voyageur.ses.

Permis / agréments: 
  • Permis :

Permis D ou E (D)

  • Titre professionnel :

Titre professionnel voyageur.ses

FIMO : pas d'obligation de niveau pour préparer cette formation. Il faut posséder le permis D ou E(D) et être âgé d'au moins 21 ans. La FIMO (140 heures) permet  d'exercer son métier dans le respect de la sécurité et de la réglementation professionnelle.

Au programme : prendre en charge une mission de transport, utiliser les documents du transport, connaître les règles du chargement ...

 

 

Lien / contacts: 

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité