Permettre à une ou plusieurs personnes d'effectuer un travail en hauteur.
Mission: 

Une plateforme élévatrice de personnel dite « PEMP » est un appareil permettant le levage d’une ou plusieurs personnes et servant de poste de travail à celle(s)-ci pour exécuter une tâche en hauteur.

Le.la conducteur.ice de nacelle l’utilise en vue de transporter les équipes de manutentionnaires selon les règles de sécurité des biens et des personnes. Il.elle peut participer aux opérations de manutention et effectue l'entretien de premier niveau de l'engin.

NB : Les PEMP sont classées en 6 catégories
• On distingue 3 types de PEMP (type 1, 2 ou 3) selon la position de la nacelle lors de la translation (position haute ou basse). On parle de translation pour définir tout mouvement du châssis de la nacelle.
• 2 groupes de PEMP selon leurs caractéristiques d’élévation (groupe A ou groupe B). Les nacelles du groupe A sont à élévation verticale, alors que les nacelles du groupe B sont à élévation multidirectionnelle.

Formation: 

Cet emploi/métier est accessible sans diplôme ni expérience professionnelle.

Un CAP/BEP en transport, logistique, ... peut en faciliter l'accès.

Un ou plusieurs Certificat(s) d'Aptitude à la Conduite en Sécurité -CACES- conditionné(s) par une aptitude médicale à renouveler périodiquement est (sont) exigé(s).

Lesdifférentscaces.fr

Les CACES® sont à recycler tous les 5 ans.

 

 

 

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité