Convoyeur-se de fonds

Assurer le transport d'argent liquide, de bijoux et de métaux précieux ou de documents permettant d'effectuer un paiement. Il est chargé de les protéger contre les risques de vol.
Mission: 

Garde, conducteur.trice ou messager.e (chef.fe de bord), selon sa fonction, le.la convoyeur.sede fonds conduit, surveille les lieux, effectue le chargement et le déchargement des sacs contenant les fonds. Il.elle peut aussi être chargé.e d'alimenter en argent des distributeurs automatiques de billets. Il.elle est alors "dabiste". Le.la convoyeur.se de fonds est armé.e et porte un uniforme et un gilet pare-balles. Le transport assuré de fonds se fait dans camion blindé, équipé d'une radio et d’un GPS.

Il est possible de travailler pour le compte d’une entreprise de transport de fonds, ou d'être employé.e par une entreprise publique disposant d'un service interne spécialisé.

Pour exercer ce métier, il faut avoir au minimum 21 ans et un casier judiciaire vierge. C’est évidemment un métier dangereux exigeant un équilibre nerveux à toute épreuve.

 

Formation: 
  • CAP APS agent.e de prévention et de sécurité, préparé en formation initiale et en apprentissage dans des lycées professionnels, des écoles privées et des centres de formation pour apprenti.es (CFA). Les études durent 2 ans après une classe de 3e,
  • CQP (certificat de qualification professionnelle) spécialité transports de fonds (organisé par la branche professionnelle,
  • CQP métiers d'opérateur.trice de traitement des valeurs.
Permis / agréments: 
  • Permis B
  • Le permis de conduire poids lourds peut être exigé.

 

Lien / contacts: 

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité