Licence de pilotage privé

Après votre Brevet de Base, à partir de 17 ans, vous pouvez obtenir la Licence de Pilotage Privé (titre Européen appelé PPL) qui permet de voyager et d'emporter sans rémunération des passagers sans limitation de distance. Cette licence vous donne le droit de faire du loisir aérien (voyages, vols touristiques...) sur le territoire Français et à l'étranger si vous pratiquez la langue Anglaise, sur un appareil de type monomoteur à piston, dont le poids est inférieur à 2,7 T. 

La Licence de Pilotage Privé (PPL) autorise à voler dans des conditions météorologiques permettant le vol à vue (Visual Meteorological Conditions, VMC) : on dit que le vol est " VFR " (Visual Flight Rules). 

  • Les conditions officielles d'obtention sont :
  • totaliser au minimum 45 heures de vol, dont au moins 25 heures de vol en double commande et 10 heures de vol en solo
  • avoir 17 ans révolus le jour de l'examen en vue de l'obtention de la licence
  • subir avec succès les examens théoriques et pratiques prévus par arrêtés
  • avoir passé la visite médicale auprès d'un médecin agréé.
  • Programme de formation :

Pendant cette formation, votre instructeur sera chargé de votre progression et vous accompagnera pendant toute la durée de votre apprentissage. Les séances seront programmées en fonction de vos disponibilités et celle du matériel.
Vous alternerez :

  • des séances de cours théoriques (en groupe),
  • les leçons de vol en double commande (pilotage de base, décollage, atterrissage...),
  • le premier "lâcher" en solo pour des tours de piste lorsque l'instructeur estimera votre expérience suffisante,
  • les vols de navigations en double commande,
  • les vols d'entraînement en solo et en double commande selon la météo, votre progression,
  • les premières navigations en solo vers les terrains voisins
  • les examens pratiques blancs (répétition de l'examen final)

La Licence de Pilotage Privé est obtenue après le passage d'un examen en vol avec un pilote examinateur mandaté par la DGAC (environ 3 heures).

Prévoyez après votre brevet de base 3 à 8 mois de travail supplémentaire, 15 à 20 heures de cours théorique,  25 heures de vol dont un minimum de 15 heures en vol seul à bord. L'obtention de la licence de pilote privé, après un brevet de Base représente un budget d'environ 5500 Euro. 

Accompagnée de certaines qualifications et formations complémentaires, cette licence vous autorisera ensuite, si vous le souhaitez, à élargir votre domaine aéronautique tel que : le vol de nuit, le vol en montagne, le pilotage de machines plus sophistiquées (train escamotable et hélices à vitesse constante) ou plus rustiques (train classique), la voltige, vol aux instruments dite " IR " (Instrument Rating).
 

Formalités administratives: 

Les conditions officielles d'obtention sont :

  • totaliser au minimum 45 heures de vol, dont au moins 25 heures de vol en double commande et 10 heures de vol en solo
  • avoir 17 ans révolus le jour de l'examen en vue de l'obtention de la licence
  • subir avec succès les examens théoriques et pratiques prévus par arrêtés
  • avoir passé la visite médicale auprès d'un médecin agréé.

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité