Permis de catégorie A

Cette catégorie concerne les permis permettant de conduire des motocyclettes.

  • Permis AM

Depuis janvier 2013, le permis AM remplace le BSR ; il concerne les jeunes dès 14 ans (s’ils sont titulaires de l’ASR ou de l’ASSR) pour la conduite des cyclomoteurs dont la cylindrée est de 50 cm3 ou des scooters automatiques ou encore des motos à vitesse limitée à 45 km/h ; ce nouveau permis est un permis électronique et non plus une simple attestation. La formation passe de 5h à 7h

  • Permis A1

Le permis A1 permet de conduire tous types de cylindrées d’un volume de 125 cm3 maximum. Il est ouvert aux candidats de 16 ans minimum ; un mois minimum et 20h de conduite sont nécessaires pour le passer

  • Permis A2

Ce permis intermédiaire est ouvert aux candidats de 18 à 24 ans de moins de 2 ans d’expérience en deux-roues pour conduire des scooters et motos de 400 à 600 cm3. Après 2 ans d’ancienneté, le permis A grosses cylindrées sera ensuite accessible moyennant une formation « post permis » de 7 heures

  • Permis A

Désormais les motards sans expérience doivent être âgés de 24 ans minimum pour pouvoir conduire de grosses cylindrées avec une limite de 106 CV. Sinon, le permis A est accessible après une formation de 7 heures pour les titulaires du permis A2 depuis plus de 2 ans.

 

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité