Vous êtes ici

Personnes à Mobilité Réduite avec ACCESS'06

TRANSPORT DE SUBSTITUTION POUR LES LIGNES RÉGULIÈRES DÉPARTEMENTALES

PRÉSENTATION DU SERVICE DE SUBSTITUTION ACCESS’06

Le service de substitution « Access’06 » est mis en place quand une personne handicapée souhaite utiliser une ligne régulière du réseau départemental et que les arrêts, de prise en charge ou dépose pour son voyage, ne sont pas accessibles. Ce service de substitution est mis en place sur réservation et emprunte les mêmes itinéraires et horaires que la ligne régulière, sur la portion de l’itinéraire non accessible. La personne utilisant ce service pourra monter à bord du véhicule de substitution à proximité du point d’arrêt de la ligne régulière, non accessible et être transportée sur la portion non accessible.

Toutes les lignes du réseau départemental géré par le Conseil Départemental sont concernées par ce service de substitution.

 

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité