Pilote d'hélicoptère

Que ce soit dans l'armée ou dans le civil, le.la pilote d'hélicoptère exécute plusieurs missions allant du transport au sauvetage en passant par la pulvérisation de produit.
Mission: 

Armée ou civil, service régulier ou à la commande, les missions des pilotes d'hélicoptère varient. Il reste un point commun, la maîtrise absolue de l'engin. Dans le cadre de ses fonctions, il.elle va être amené.e à :
• transporter des marchandises
• transporter des personnes
• sauver des personnes en mer ou en haute montagne
• survoler des zones inaccessibles par la route en cas d'accident par exemple
• prendre de la hauteur pour réaliser des photographies aériennes
• survoler des parcelles pour pulvériser des produits comme des insecticides
• instruire les élèves pilotes
• déterminer des plans de vol,
• comptabiliser ses heures de vol
• approvisionner des lieux isolés comme les refuges
• inspecter des zones pour assurer la sécurité

Formation: 

Pour démarrer une carrière de pilote d'hélicoptère, il faut obtenir une licence de pilote dans le privé. La licence de pilote professionnel.le est accessible aux personnes majeures qui ont déjà effectué 150 heures de vol. Il faut alors passer des examens théoriques et en vol.

Pour espérer devenir pilote de ligne d'hélicoptère, il est nécessaire d'avoir 21 ans, de possèder la licence de pilote professionnel.le et de comptabiliser 1200 heures de vol pour tenter les épreuves.
Beaucoup choisiront la filière militaire. Seul un bac est requis.

L'officier sous contrat pilote s'engage pour 10 ans et suit deux formations avant d'être affecté.e à un corps de troupe.

Permis / agréments: 
  • Licence de pilote professionnel.le

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité