Financer ses déplacements

Depuis le 1er avril 2014, l’aide à la mobilité regroupe :

  • Frais de déplacement
  • Frais de repas
  • Frais d’hébergement

La notion d’"aide à la double résidence" n’est plus employée.

Vous vous rendez à un entretien d’embauche, vous participez à un concours public, vous suivez une prestation intensive, vous reprenez un emploi ou vous entrez dans une formation éloigné(e) de votre lieu de résidence, une aide à la mobilité peut vous être accordée sous la forme d’une prise de tout ou partie de vos frais de déplacement, de repas, et d’hébergement.

Public concerné

  • Demandeurs d'emploi inscrits en catégorie 1, 2, 3, 4
  • Stagiaire de la formation professionnelle
  • Contrat aidé

Vous êtes : non indemnisés au titre d’une allocation chômage ; ou indemnisés au titre d'une allocation de chômage dont le montant est inférieur ou égal à celui de l'ARE minimale.
Attention, votre situation est appréciée au jour de votre demande d’aide.

Conditions d'attribution

  • L’entretien d’embauche, le concours public, la prestation intensive, l’emploi repris ou la formation suivie doit être situé à plus de 60 km aller-retour* ou à 2 heures de trajet aller-retour du lieu de votre domicile.
  • L’entretien d’embauche ou l’emploi repris doit concerner soit un contrat à durée indéterminée (CDI) soit un contrat à durée déterminée (CDD) ou un contrat de travail temporaire (CTT) de trois mois consécutifs minimum.
  • Les contrats à temps partiel sont éligibles.
  • Pour une formation, celle-ci doit être financée ou cofinancée par Pôle emploi (AFC, AFPR, POEI, AIF/sauf AIF pour bilan de compétence) ou financée par un OPCA dans le cadre des dispositifs CRP, CTP et CSP ou dans le cadre d’une POEC.

*Pour les DOM, la condition est de 20 km aller-retour.

Nature de l'aide "Frais de déplacement" :

  • Prise en charge à hauteur de 0,20 €/km X nombre de km parcouru aller-retour ou par des bons SNCF (bon de transport ou bon de réservation délivré uniquement dans le cadre d’une recherche d’emploi).
  • Frais de repas : forfait de 6 € par jour (3 € à Mayotte).
  • Si les frais de repas sont pris en charge par un autre organisme (OPCA , conseil régional, ou employeur par exemple) Pôle Emploi n’intervient pas, même si cette aide est moins avantageuse.
  • Frais d’hébergement : plafond de 30 € par nuitée dans la limite des frais que vous engagez et sur présentation des justificatifs.

Vous pouvez bénéficier de l’aide à la mobilité, tous types de prise en charge confondus, dans la limite d’un plafond annuel de 5000 €.

Durée de prise en charge

Les frais au titre de l’aide à la mobilité sont pris en charge pendant un mois maximum suivant la reprise d’emploi ; pour la durée de la formation suivie par le demandeur d’emploi.

Démarches pour demander l’aide

Adressez-vous à votre conseiller Pôle Emploi qui vous indiquera, en fonction de votre situation, quel formulaire de demande remplir et les justificatifs à fournir.

La demande d’aide doit être déposée auprès de votre Pôle Emploi :

  • Avant votre entretien d’embauche, votre prestation intensive ou votre participation à un concours public ou au plus tard dans un délai de 7 jours après l’entretien d’embauche, le premier jour de la prestation intensive ou du concours public
  • Au plus tard dans le mois qui suit votre reprise d’emploi ou votre entrée en formation.

 

LE RÉSEAU SAM

Un entretien de recrutement vous est proposé loin de votre domicile ?
Vous pouvez bénéficier d'un hébergement dans une famille d'accueil grâce au réseau SAM (Solidarité, Accueil, Mobilité).

Le réseau SAM est une association loi 1901 qui offre des possibilités d'hébergement dans toute la France.

Sa mission : mettre en relation des demandeurs d'emploi et des familles d'accueil bénévoles, et contribuer à la réussite d'une recherche d'emploi.

Quand solliciter le réseau SAM ?

Vous devez vous rendre à un entretien de recrutement dans une ville éloignée de votre domicile. Compte tenu de l'heure de rendez-vous fixée par l'employeur, les horaires de transport vous obligent à arriver la veille.
Grâce au réseau SAM, vous bénéficiez de l'accueil dans une famille qui :

  • vous offre bénévolement un hébergement pour la nuit, le repas et le petit-déjeuner,
  • partage sa connaissance du tissu économique local.
Informations juridiques: 

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité