Skipper

Assurer le transport de passager.es ou le convoyage d'un voilier
Mission: 

Le.la skipper professionnel.le assure tout d’abord le transport payant de passager.es vers une destination fixée d’avance.

Il.elle peut également assurer le convoyage d’un voilier pour le compte d’un tiers propriétaire, locataire ou emprunteur du navire. Dans ce cas, il doit respecter le trajet et la destination établis par contrat.

Formation: 

- Brevet de capitaine 200 voile

- BEES voile ou du BPJEPS activités nautiques, voire du DEJEPS

- Brevet de patron.ne à la plaisance voile (BPPV)

- CAP réparation, entretien des embarcations de plaisance

- Bac pro maintenance nautique

- Brevet national de secourisme

- Certificat restreint d'opérateur.trice radiotéléphoniste

- Attestation de natation sur 50 m départ plongé.

Permis / agréments: 
  • Permis :

Permis bateau hauturier

Lien / contacts: 

En référence aux travaux de Pierre Bourdieu sur le capital social (et l'habitus), d'aucuns en viennent à parler de capital de mobilité (et d'«habitus mobilitaire»). Un tel capital ne repose pas seulement sur la possession de moyens de transport individuels ou l'accès à des moyens de transport collectifs, mais sur des compétences et des savoir-faire.
La capacité de se déplacer, autrement dit la mobilité, constitue un réel capital. La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse s’engage valorise les ressources individuelles et collectives du territoire.

Initiatives et innovations

Institut pour la Ville en mouvement
Résumé : Parce que les mobilités ne sont pas qu’une question de transport mais un sujet de société, c’est toute la société qu’il faut observer pour innover 
IVM: recherches et actions internationales, solutions innovantes, partage des connaissances
Liens : www.ville-en-mouvement.com

 

Bibliographie

  • Jacques Attali, L'Homme nomade (Fayard, 2003)
  • Eric le Breton, sociologue, spécialiste de la mobilité : « Bouger pour s'en sortir : mobilité quotidienne et intégration social » « Domicile-Travail : les salariés à bout de souffle »
  • François Ascher, sociologue et économiste urbain vers le principe d'un droit à la mobilité